lundi 5 novembre 2012

Napoléon

Le problème avec Facebook, c'est qu'on n'est jamais sûr de l'auteur de la citation.