mercredi 19 août 2015

Bobin, Christian

Je dépose la vieille montre de mon coeur chez Jean-Sébastien Bach. Quand je la reprends elle est comme neuve et sonne toutes les secondes.
Christian Bobin, Une bibliothèque de nuages

Aucun commentaire:

Publier un commentaire