vendredi 31 mai 2019

Proust, Marcel

Et tandis que Françoise ôtait les épingles des impostes, détachait les étoffes, tirait les rideaux, le jour d’été qu’elle découvrait semblait aussi mort, aussi immémorial qu’une somptueuse et millénaire momie que notre vieille servante n’eût fait que précautionneusement désemmailloter de tous ses linges, avant de la faire apparaître, embaumée dans sa robe d’or.
Marcel Proust, À l'ombre des jeunes filles en fleurs. C'est la dernière phrase de ce tome, juste pour exprimer ce que ressent le narrateur quand on ouvre les rideaux de sa chambre de l'hôtel de Balbecq.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire